Notre d'objectif est d'élaborer en concertation avec vous, vos services, et les acteurs locaux (écoles, services de secours), un PCS simple et opérationnel, qui corresponde à vos besoins et à vos capacités.

 

Le PCS définit les bases de l'organisation communale (objectifs, hommes, moyens, missions) qui permettront de réagir rapidement face à une situation d'urgence. Lors de situations dangereuses, il permet d'anticiper l'événement afin d'assurer la protection et la mise en sécurité de la population.

Il prépare les acteurs locaux à faire face à un événement de sécurité civile pour diminuer au maximum les incertitudes liées à l’évolution de la situation tout en évitant les actions improvisées. Grâce à une planification des actions de sauvegarde à entreprendre, le PCS aidera dans l’urgence à une bien meilleure sérénité des décisions prises.

Au-delà du caractère réglementaire dont il fait l’objet, le PCS permet aux décideurs locaux de disposer d’un outil opérationnel d’aide à la décision permettant de gérer les risques liés à tout type de situation pouvant devenir dommageable sur la commune (grand rassemblement de foule, aléas climatiques, hébergement d’urgence, …).

  

Notre travail doit permettre la préparation des acteurs impliqués dans la gestion de l’événement et une prise de décision adaptée au niveau de gravité de l'événement. Plusieurs phases composent donc sa réalisation :

 

Phase 1 : L'état des lieux

  • Evaluation et diagnostic des risques présents sur la commune : élaboration des différents scénarios d'accidents pouvant survenir avec détermination des zones touchées et recensement des enjeux d’ordre humain ou économique constituant la vulnérabilité de celles-ci.
  • Recensement des moyens pouvant être mobilisés en cas de crise : ceux-ci comporteront le recensement des moyens humains (disponibilité, compétence) ainsi que celui des moyens matériels publics et privés (moyens mobiles d'intervention, moyens médicaux, lieu d'accueil, réserves de vivres, d'eau potable, moyen de couchage, couvertures…). Ce recensement indiquera, pour chaque moyen identifié, par qui et dans quelles conditions ils peuvent être mobilisés.

Phase 2 : La gestion opérationnelle

  • Mise en place d’un système d’astreinte formalisé et identification des moyens par lesquels le Maire ou son suppléant seraient alertés en cas de menace ou de survenance du risque,
  • Définition des modalités d’alerte et d’information à la population en déterminant les systèmes de diffusion les plus adaptés à votre territoire,
  • Construction de l’organisation communale de crise, sur les bases des fonctions existantes de votre commune, en identifiant les services et les personnes associées les plus pertinents (en tenant compte notamment de leur compétence, de leur responsabilité, habilitation ou aptitude).
  • Identification des actions principales à réaliser face aux différents risques et leurs modalités de mises en œuvre : les missions de sauvegarde vont être assurées par des intervenants sur le terrain, lors de la construction du PCS, il conviendra d’identifier toutes les missions qu’il faudra accomplir afin de s’organiser concrètement en hommes et matériel. 
  • Rédaction des outils opérationnels  afin d’être efficace, immédiatement. À partir de l’organigramme de crise et de la réflexion autour des principales missions à assurer, des fiches synthétiques, mais néanmoins complètes, seront rédigées.
  • Production d’une carte opérationnelle grand format, indiquant sur un fond de photographie aérienne, les routes, les bâtiments, les ERP, les lieux de regroupement…

 

    

 

Phase 3 : La formation des acteurs

  • Appropriation du PCS par les membres de l’organisation communale de crise : présentation du document
  • Mise en place d’un exercice sur table (étude de cas) favorisant les échanges et la réflexion autour d’un risque ou d’une situation donnée.

 

 

Le PCS est obligatoire pour les communes dotées d'un Plan de Prévention des Risques (PPR) ou situées dans le champ d’application d'un Plan Particulier d'Intervention (PPI).